top of page
  • Photo du rédacteurYannick

Lettre à la Roue de l’Année

[Yule]

Toi, Homme de la Nature, entends notre prière.

Brandis l’épée solaire et pourfends les voiles de lumière.

Gagne ce combat contre cet être ténébreux.

Réchauffe nos cœurs de tes rayons lumineux.


[Imbolc]

Toi, Dame blanche, qui s’éveille

Celle qui donne naissance et qui donne le sein

Prends sur tes genoux ton enfant, ta merveille

Guéris-nous, protège-nous et fais-nous tiens


[Ostara]

Dans la nature qui s’éveille, les deux amants se découvrent.

Ils tournent et virevoltent comme la fraîcheur du vent.

Leurs corps s’enlacent et leur étreinte réchauffe la terre.

Faisant fondre les derniers cristaux de givre.

De leur union, de jeunes pousses éclatent par-ci, par-là.

La semence de la virilité circule à nouveau dans les arbres et la terre.

Qui porteront fruits, et merveilles…


[Beltane]

Je me perds en toi, tu te perds en moi.

Nous ne formons qu’un seul corps...

Étreins moi mon épouse, Enlace moi mon époux,

Car dans un seul corps nous sommes tout les deux

Enfin réuni…


[Litha]

Perce le voile du matin tel de flamboyantes épées.

Grimpe sur l’échelle de la journée jusqu’au ciel enflammé.

Rayonne de milles rayons ignés

et retourne sous la terre te reposer…


[Lughnasadh]

Parce que, chargé de lumière, vous vous offrez,

Chargé de lumière, vous nourrissez,

Chargé de lumière, vous brillez,

Mais la terre vous avale, comme la famille à la table,

Noirceur jusqu’au prochain soleil, pain aux milles merveilles


[Mabon]

Les feuilles, telles de petites météorites,

tombent du ciel nuageux.

Rouges et froides, sans vie et sans mérite,

tombent du ciel lourd et pluvieux.


Dansez, petites feuilles,

tombez, criez, chantez, petites feuilles,

fertilisez le sols et enrichissez la terre,

petites feuilles, petites feuilles, dansez…


[Samhain]

Vous êtes nés, vous avez grandi,

Vous avez vécu et vous avez vieilli,

Vous avez vu la mort dans les yeux,

Maintenant vous habitez le monde des dieux…


De l’autre côté du voile, une caresse, un sourire

De l’autre côté du voile, un murmure, une sagesse...


[À méditer...]



Nous voilà à la fin de l’année profane, la fin d’un cycle. Le cycle suivant débutera sous peu mais pour l’instant, reposez-vous!


L’Hiver est là, calme, avec sa lourde neige, tout est tranquille, tamisé, comme en suspend…


Prenez ce moment pour vous faire une réserve d’énergie, mangez, festoyez, dormez…


Allumez des bougies, faites entrer plus de lumière dans cette période plus sombre.


Faites ce que votre coeur vous dit de faire… rien de plus, rien de moins…


Voilà les mystères de Yule!

Je vous souhaite un joyeux Yule, un joyeux temps des fêtes et une excellente nouvelle année remplie de merveilles!

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page